histoire absolument impubliable (4e partie)

Wednesday, June 7th, 2006, 0:20

bon, voilà que j’ai oublié la mise à jour hebdomadaire du mardi. et on n’en est qu’à quatre semaines! ça donne une idée de mon extraordinaire ponctualité. mais, mais, mais, il ne faut pas s’inquiéter, car la suite est là, elle n’attendait que ça, et il est possible de la lire drette là maintenant. je ne ferai même pas de résumé de l’épisode précédent juste pour que ça aille plus vite, c’est dire si je me soucie de mon lecteur (voire, certains jours, mes lecteurs). quoi? je devrais arrêter de dire n’importe quoi, qu’on en finisse? ah bon. ah ben oui, d’accord. or donc…

diantre, mais quel retournement de situation. on nage en plein feuilleton victorien. je n’ose imaginer ce qui suivra. un retour au bercail? une étrange maladie incurable? la formule magique pour éliminer le laser permanent? une manifestation d’appui au laser permanent? un énorme deus ex machina bien éhonté? une fin en queue de poisson qui vous fera regretter “mais ce n’était qu’un rêve”? qui sait, avec cette histoire qui, comme on le sait, est absolument impubliable (ou se veut comme tel, et ainsi de suite), on peut s’attendre à tout ça et même moins!

2 commentaires pour “histoire absolument impubliable (4e partie)”

  1. Totoche Says:

    Ouah l’autre êh : T’as pompé sur “la Fièvre d’Urbicande” !

  2. david t Says:

    ah non, zut! maintenant on va croire que je suis un lecteur de secuitte and épiteurz.

laissez un commentaire

dites ce qui vous passe par la tête.
(les messages injurieux seront éliminés sans façon et avec le sourire.)