histoire absolument impubliable (2e partie)

Tuesday, May 23rd, 2006, 2:41

résumé du précédent épisode: le héros part à la recherche d’un endroit appelé (allez savoir pourquoi) “l’univers de gauche”. mais au cours de ses péripéties, il active accidentellement un rayon laser permanent, ce qui fâche beaucoup un certain “chef suprême”. ce dernier envoie alors un subordonné s’occuper de détruire cet innocent mais incommodant rayon. mais au même moment, le héros est aux prises avec un mystérieux poursuivant…

c’est sur ces entrefaites que se poursuit notre feuilleton de jeunesse (millésimé 1991-93), gracieuseté d’un auteur trop préoccupé par le fait qu’il trouve ça ben ben drôle pour s’inquiéter des torts irréparables infligés d’ores et déjà à sa réputation bourgeonnante par la simple publication de ce fort controversé brulôt. ami lecteur, ce sont des sacrifices insondables qui sont faits en ton nom; sois-en conscient!

dans le prochain épisode (eh oui, ça continue comme ça encore pour un moment): comment détruire un laser permanent? que peut-on faire avec un pot de marée de plomb? à quoi ressemble le pays de l’ordinateur? sans oublier un insoutenable cliffhanger aux mains du monstre horrible. diantre.

6 commentaires pour “histoire absolument impubliable (2e partie)”

  1. Jimmy Says:

    Je suis un fan de l’histoire absolument impubliable. Je veux un t-shirt.

  2. martin Says:

    Comme dirait une intellectuelle de chez nous : “la jeunesse est une maladie dont on guérit” :)))
    Mais dans ton cas, je ne te souhaite pas d’avoir trop guérit, et me demande ce qui nous attend au bout de ce compte-à-rebours absurde et n’importe-quoiesque …

  3. Michel Says:

    Complètement pété! J’en veux encore!

  4. david t Says:

    vous êtes gentils. merci. :)

  5. Josiane Says:

    Encore un moment de pure plaisir dans un monde absurdo-loufoque. On en redemande. C’est à se demander s’il ne faudrait pas considérer une publication hihihi.

  6. Totoche Says:

    C’est énorme !

laissez un commentaire

dites ce qui vous passe par la tête.
(les messages injurieux seront éliminés sans façon et avec le sourire.)