Archive for September, 2013

je suis incapable de faire deux choses en même temps

Sunday, September 22nd, 2013

il faudrait bien, je le sais, que je vous donne des nouvelles, ne fût-ce que de temps à autre. ce blogue est légèrement à l’abandon, c’est vrai — mais je songe à lui donner une nouvelle vie, quelque chose d’un peu moins collé à la forme blogue, justement, peut-être, enfin bref.

en attendant ce terme certes improbable, quelques mots pour vous dire que je publierai deux livres cet automne. les voici, dans l’ordre de parution:

la raison vient à carolus est quelque chose comme un court roman (en anglais, on dit une novella). ça paraîtra au quartanier dans la collection «nova», consacrée aux textes courts. c’est un texte qu’éric (directeur de la maison) m’a commandé au début de l’année, pensant peut-être que je savais écrire des nouvelles. quant à moi, j’ai accepté parce que j’aime bien me mettre dans le trouble. bref. j’avais un début de livre, je ne pensais pas m’y mettre si tôt, mais puisqu’il le fallait, je me suis lancé, et puis voilà. ça sort en octobre, en même temps que neuf autres titres dans la même collection.

les pièces détachées est le titre d’une histoire sur laquelle je planche avec vincent giard depuis 2010. comme le temps passe. nous avons fait paraître jusqu’ici trois fascicules dans la collection colosse, façon de faire avancer une histoire qui nous a pris pas mal de temps à dessiner. bon, alors grosso modo, on est en train de terminer tout ça pour en faire un livre à la mauvaise tête (à paraître en novembre). oui, on prévoit aussi imprimer un quatrième numéro de la série de comix contenant précisément cette fin, pour remercier ceux qui les ont suivis de près. on pense aussi à un making-of. d’abord terminer (c’est du boulot).

il y aura certes des lancements pour célébrer tout ça en grand. je vous dirai. d’ici là, le mieux, encore et toujours, c’est de me suivre sur mon fil twitter où je publie l’essentiel de mes réflexions, calembours et idioties au jour le jour (avec parfois une information pertinente, qui sait). à bientôt donc, je m’en retourne à ma table de travail.