Archive for October, 2011

plus ou moins quarante-huit

Thursday, October 27th, 2011

novembre approche, ce qui signifie deux choses. expozine, bien sûr (on y reviendra), mais aussi, et surtout, les 48 heures de la bande dessinée de montréal avec tout ce que ça implique de création spontanée mais sous contrainte, dans le but de faire en très peu de temps (et pour la troisième année consécutive) un joli journal de chez journal, qui sera par la suite diffusé gratuitement à qui en voudra un exemplaire.

on peut bien sûr consulter dès maintenant l’horaire complet des événements, en sachant que l’on suivra la partie «création» par internet (via le site officiel) et que les événements publics auront lieu les vendredi 4 et samedi 5 novembre. mettez déjà à votre agenda l’une ou l’autre date (voire les deux), ça sera la fête et on vous proposera même, outre le journal, pas moins de cinq nouveautés colosse pas piquées des vers (en plus de la réimpression attendue du numéro 1 des pièces détachées, épuisé plus tôt cette année).

je réécrirai quelques mots dans les prochains jours pour rappel. d’ici là: au plaisir de vous y voir!

mais que faire de toutes ces bestioles?

Tuesday, October 25th, 2011

encore une bestiole

Friday, October 21st, 2011

bellevue-beauvoir

Wednesday, October 19th, 2011

vincent et moi, on a eu une commande d’affiche pour un festival sherbrookois, le bellevue-beauvoir. en fait, ce qui s’est passé, c’est que les organisateurs, qui apparemment ne détestent pas trop les pièces détachées, nous ont demandé s’ils pouvaient réutiliser l’une de nos couvertures pour leur affiche. vincent et moi on s’est dit que, mouais, mais non, à la rigueur on préférerait vous faire un nouveau dessin dans le même moule, ça d’accord. puis, deux mois plus tard, de se rendre compte que, ah oui, faudrait bien livrer ça, non? maintenant qu’on a dépassé la dernière minute? et qu’on a incidemment dix mille autre choses à faire? vaillance, vaillance… ce qui nous donne cette vue inédite sur la nuque de laura — et ce qui nous amène à désespérer quand même un peu qu’on n’ait toujours pas commencé à dessiner le numéro 3. vous ai-je dit que j’ai eu une année plus que remplie, déjà? c’est qu’au fait elle n’est pas encore terminée, l’année…

une bestiole

Tuesday, October 18th, 2011

l’oeil amoureux, redux

Thursday, October 13th, 2011

tiens, c’est idiot mais je viens de me rendre compte que j’avais oublié de relayer deux de mes articles parus vendredi dernier chez du9. en fait il s’agit d’extraits (un peu remaniés) du livre l’Å“il amoureux, aujourd’hui épuisé (et qui le restera sans doute à jamais, la vie est ainsi faite).

sur du9, donc, vous pouvez désormais lire ma lecture du livre de jimmy beaulieu, comédie sentimentale pornographique, ainsi qu’un entretien avec l’auteur, qui devrait compléter pas trop mal la vue d’ensemble. avec en prime quelques petits dessins licencieux de l’intéressé, que l’on avait pu voir dans le livre cité ci-dessus.

quoi d’autre…? je me suis réservé quelques jours à la fin du mois pour passer un peu de temps à l’atelier et dessiner. voilà, c’est tout.

ne pas se faire un sang d’encre…

Tuesday, October 4th, 2011

oui, c’est retardé. la muse récursive verra le jour au début 2012, vraisemblablement en janvier ou février, et non pas cet automne comme prévu. bon, je dis ça, mais en même temps, peut-être est-ce hasardeux de faire des promesses sur un projet qui (comme celui-ci) est reporté depuis si longtemps. il est vrai que c’est un peu monstrueux, tout ça: 318 planches à nettoyer, traduire, lettrer, corriger, re-lettrer… et puis après faut encore faire imprimer tout ça. on préfère prendre notre temps, que ce soit bien fait. et tant pis pour les cadeaux de noël. cela dit, le travail de bras achève. mais vraiment.

pendant ce temps, j’ai livré le manuscrit final des bases secrètes au quartanier. pas de date précise de sortie là non plus. début 2012, je pense. mais bon, y’a pas de presse, comme on dit. chaque chose en son temps. un livre, après tout, une fois qu’il existe, il est là pour durer. autant s’assurer qu’il soit beau, bon et bien fait dès le début.