Archive for September, 2006

revue de presse re: la muse récursive

Tuesday, September 26th, 2006

je profite d’une petite pause dans mon travail pour compiler quelques articles supplémentaires concernant la muse récursive, ce qui complète pour l’instant la revue de presse:

can’t tell, ou: david t ressort ses machines

Friday, September 22nd, 2006

je ne savais pas trop si je devais annoncer sur ce site mes parutions musicales: est-ce que ça pourrait vraiment intéresser mes lecteurs amateurs de bande dessinée? et puis je me suis dit: «rôh et puis zut.» (vraiment, c’est ça que je me suis dit.)

alors une petite annonce: c’est sorti il y a quelques semaines, et, outre que c’est de la bonne musique électronique bien jolie et tout (et un peu disco sur les bords), ça a aussi l’avantage d’être gratuit. ce que c’est? ma dernière parution en date sous le nom de camp, un mini-album intitulé can’t tell, disponible bien sûr via l’étiquette no type.

on peut écouter les quatre pièces formant ce mini-album directement sur le site de no type, mais aussi, encore plus instantanément, en ouvrant la petite fenêtre radio prévue à cet effet. parce que lire mon blogue, c’est bien, mais le faire avec une trame sonore, c’est encore mieux. (on remarquera que cet album et d’autres sont maintenant listés dans la colonne de droite de ce site.)

minerve en route!

Thursday, September 21st, 2006

pas de panique! minerve a eu un petit retard (ben oui, c’était supposé sortir ce mois-ci…) mais là, c’est officiellement en route, les épreuves ont été acceptées et le “OK de presse” a été donné (pas sûr de ce que ça veut dire, mais vu que ça en jette, je le dis quand même). minerve dans les librairies en octobre, donc? c’est le plan, en tout cas. incroyable, même pas quatre mois après sa réalisation. alors voilà la nouvelle, si nouvelle il y a: minerve est en route et j’ai bien hâte de voir ce que vous allez en penser, parce que bon, il a des manières un peu frustes, ce petit bouquin…

pour ce qui est des activités à venir, je devrais être à gatineau pour leur fameux festival de la BD, aux côtés d’autres jeunes loups de mécanique générale et de notre mentor à tous, l’indispensable jimmy beaulieu. et en plus, il y aura aussi un lancement gatinois pour la muse récursive! har har har, aujourd’hui gatineau, demain… le… monde!!! ahem, pardon, ça m’a échappé. surtout que c’est même pas officiellement confirmé mais bon, disons que c’est assez probable.

PS: jimmy a posté la couverture (et le sommaire) de la fameuse réédition très augmentée de quelques pelures sur son blogue. quelle classe!

le tuzeur de justiciers dans le couloir des 23 vérités intramurales

Tuesday, September 19th, 2006

dans la série péchés de jeunesse, j’avais envie de mettre autre chose cette semaine qu’une autre aventure du tuzeur de justiciers (quoique, c’est pas compliqué, y en a plein sur mon disque dur qui sont toutes déjà scannées) mais le temps (ou mon emploi du temps, plus précisément) en a décidé autrement. nous retrouverons donc notre anti-héros (c’est le cas de le dire) préféré dans une aventure tout aussi logique et édifiante, le mettant aujourd’hui aux prises avec un… couloir. ne me regardez pas comme ça, je ne sais pas plus que vous pourquoi, mais il en est ainsi, et c’est tout. je note quand même avant toute chose que les pages qui suivent datent de 1994, question de constater combien j’ai régressé depuis.

(more…)

la muse récursive dans ici montréal

Thursday, September 7th, 2006

décidemment, la muse récursive n’en finit pas de faire parler d’elle. si j’étais un peu plus modeste, ça serait même un peu embarassant, non mais. cette fois, c’est denis lord, expert ès petits mickeys dans le journal ici, qui s’y colle, et il a même l’air d’aimer ça:

[…] La muse récursive fera date dans l’histoire de la bande dessinée québécoise. Pourquoi? Parce qu’il s’agit d’une trop rare incursion du suspense dans notre corpus, auquel Turgeon amalgame des éléments appartenant à d’autres genres, super-héros et politique-fiction. Non seulement l’auteur enrichit son récit d’une manière de réalisme social et d’introspection, mais il y associe une approche graphique audacieuse, habituellement liée à la bd dite expérimentale ou autobiographique. Finalement, l’œuvre est à la fois ambitieuse, originale… et réussie! […]

on peut lire l’article en entier en téléchargeant le numéro de cette semaine en format pdf sur le site du périodique. par contre, ledit numéro disparaîtra jeudi prochain. malheureusement ou heureusement, c’est selon.

PS: au fait, on m’a dit qu’il a été fait mention de la muse sur la radio de radio-canada. y a quelqu’un qui a capté ça?

le tuzeur de justiciers contre le cervelet disparate

Thursday, September 7th, 2006

ces jours-ci je pédale dans les choses à faire pour avant-hier, alors pas beaucoup de temps pour grand’chose. ce qui ne nous permet pas d’échapper à notre devoir de remplir l’espace-temps avec une autre absurdité tout droit sortie du coupable passé “créatif” de l’auteur ci-présent.

nous continuons donc notre examen (de conscience) avec deux nouvelles pages du tuzeur de justiciers, parues dans l’inter dit, journal étudiant du cégep de limoilou, vers, quoi, 1993? me rappelle plus. pas grave. voici la chose. (et une attention spéciale à la jolie trame letrasettm et aux jolies cases bien droitestm. enfin, presque droites. on voit que je faisais des efforts, quoi!)

(more…)