Archive for the 'publications' Category

les séances de travail

Sunday, July 15th, 2012

ce blogue? il prend un peu la poussière ces derniers temps, c’est vrai, mais c’est tout de même pratique de pouvoir le laisser là, qui vaque à sa mission passive. je vais quand même vous donner une ou deux nouvelles. ces jours-ci je travaille avec mon éditeur aux corrections des bases secrètes, et il est plus que temps parce que le livre doit paraître en septembre. j’ai hâte que ça sorte, ce livre. on a décidé de la couverture, reste à peaufiner le quatrième, on vous montrera tout ça en temps et lieu. à part ça, je m’occupe de colliger des dessins pour la nouvelle mouture de la revue liberté, qui paraîtra aussi en septembre. bref, je ne manque pas de boulot. quant à savoir si ce blogue revivra un peu d’ici là, tout dépend.

et vous, sinon, ça va?

un livre a été aperçu en librairie…

Friday, March 16th, 2012

… et c’est sûr que c’est pas une raison pour l’acheter, mais quand même, puisqu’on vous le dit, et parce qu’il paraît que certains, après tout ce temps, n’ont toujours pas été abandonnés de l’envie de lire la fin, la suite, voire le début de la muse récursive, je me permets de vous faire savoir que j’ai vu de mes yeux vu l’opuscule, dans une librairie au demeurant fort respectable, ainsi que dans les catalogues de bien d’autres encore. il en restera peut-être un ou deux quand vous vous y présenterez. si vous courez très vite.

mais le mieux? si vous habitez montréal? ou les environs? c’est de venir au lancement mardi prochain? parce que vins, bouchées, sourires?

et d’ici là, ceux que la chose intrigue seront comblés par ce document d’une infinie justesse: la cosmogonie de la mauvaise tête.

fin et suite

Tuesday, February 14th, 2012

la publication très prochaine de la muse récursive (début mars, me sussure-t-on à l’oreille) me force à une gymnastique mentale ma foi fort acrobatique: c’est que ce «premier livre» fera aussi office de petit dernier (enfin, «petit»… passons). à croire que tout ce que j’ai fait entre-temps ne relève que de la parenthèse. on se rappellera (peut-être) que le tome 1, à l’époque, avait connu son petit succès… succès sans suite, évidemment, parce que l’éditeur préféra oublier ses promesses (un tome 2 dans six mois, dixit!) et publier, hum, tout autre chose. bonheurs de l’édition! nous voilà aujourd’hui presque six ans plus tard, et qui se rappelle de tout ça? qui attendait encore la suite (et la fin!) de la muse? quelques uns, je suppose, pas des tonnes, mais c’est comme ça, et tant pis.

alala, est-ce que je vais vous resservir à nouveau cette sempiternelle rengaine du vieil auteur aigri? bon, d’accord, je vous épargne. je vais plutôt aujourd’hui saluer cette petite équipée qu’est la mauvaise tête qui se charge de remettre sur pattes (et de très jolie manière) ma petite histoire un peu barouettée mais somme toute toujours à peu près fraîche. comme il s’agit cette fois d’un tome unique, pas de promesses non tenues: tout est dans un seul volume: un début, un milieu et une fin. rien ne manque et j’espère (certes, sans illusions) que vous serez nombreux à vous procurer la chose. au fait, ai-je mentionné qu’un certain jimmy beaulieu en a rédigé la préface? il le faudrait, elle met les choses en contexte et bien à leur place, et ma foi sous certaines tournures elle n’est pas sans me flatter, on est bien faible.

pour le reste (et puisque je néglige ce blogue, mais c’est pas comme s’il était très fréquenté, mes contemporains s’ébrouant plus volontiers sur les réseaux sociaux que sur des sites qui n’ont pas l’heur de fédérer des millions de cerveaux à vendre au plus offrant, oups!), je vais juste mentionner à nouveau que cette année me sera plutôt chargée du point de vue éditorial, s’agissant de mon premier roman (avec juste des mots dedans), les bases secrètes, qui sortira vers la fin août (bref, à l’orée de cet abattoir à prétentions que l’on nomme «rentrée littéraire») au quartanier (dans la «collection QR», si ça vous intrigue), éditeur qui, pour des raisons qui me dépassent, s’est entiché de mes manuscrits. deux gros livres en une seule année, c’est quand même pas trop mal, non?

côté production, j’essaierai de prendre ça un peu plus relax qu’en 2011. d’abord, avec vincent, on terminera éventuellement les pièces détachées, je ne dis pas quand (parce qu’on ne sait pas). il y a aussi un chantier collaboratif sur lequel je vais garder le secret pour l’instant (parce que c’est hautement spéculatif). et puis je me dis qu’il serait peut-être temps, pour faire changement, que je m’attelle à ce gros essai sur la bande dessinée que je veux écrire depuis un bon bout de temps et que je repousse toujours, faute de temps.

d’ici là, eh bien je me remets à l’heure de la muse. d’ailleurs, on me signale qu’il y aura lancement dans presque exactement un mois, le 13 mars 2012 20 mars 2012 à la librairie le port de tête à montréal. notez déjà la date, je me charge des piqûres de rappel.

et de trois…

Saturday, January 14th, 2012

après le jaune et le cyan, voici le magenta. le numéro 3 des pièces détachées est presque bouclé (plus que deux pages) mais puisque vous êtes là, en voici déjà la couverture (sujette à changement, certes, mais c’est pas comme si on avait beaucoup de temps devant nous pour le bidouillage).

on se voit à angoulême? et sinon à montréal, à mon retour, parce qu’il faudra bien concocter un petit événement pour lancer un gros bouquin de trois cent quelque pages au sujet duquel je vous ai déjà, je crois, glissé un mot. (quant aux bases secrètes, si ça vous intrigue, la parution en est prévue pour la fin août 2012. une autre grosse année en perspective pour ma pomme.)

(ce qui me fait penser de vous en souhaiter une très bonne, d’année.)

j’ai cédé à la pression

Friday, November 25th, 2011

bon d’accord, finalement j’aurai un mini à vendre demain et dimanche à expozine. la chose s’intitule mélanies et je n’en dirai pas plus sinon que ce petit livret de 28 pages, sans couverture, a été photocopié sur papier bleu poche avec des coins ronds. produit inexplicable donc, qui ne ressemble pas beaucoup aux livres que je fais d’habitude et puis hein pourquoi pas, soyons fous, et caetera. il n’existe que 45 exemplaires de cette jolie petite chose alors faites vite si vous en voulez un, parce que bon voilà.

c’est maintenant

Friday, November 25th, 2011

expozine? c’est en fin de semaine, les 26 et 27 novembre 2011. comme d’habitude on y sera, mais cette année, je n’aurai à vous présenter de nouveautés que des livres pas faits par moi (quoique… il y aura bien sûr la réédition améliorée de jardin botanique et les réimpressions de salon du livre et des pièces détachées no 1). ce qui, au fait, n’est pas plus mal, non? (pour 2012, j’ai la muse et les bases secrètes qui vous attendent, alors… disons que c’est un sursis.) reste que chez colosse, on a vu les choses en grand et que, dans le seul dernier mois, on vous a concocté pas moins d’une dizaine de nouveaux livres qui n’attendent, tout sourire, que votre pécule durement gagné.

c’est là aussi, bien sûr, que vous pourrez vous procurer (gratuitement!) le nouveau journal des 48 heures de la bande dessinée de montréal, au cas peu probable où vous ne le posséderiez pas déjà. oui, j’y ai semé quelques petites pages ça et là, si ça vous intrigue.

mais expozine, pour nous, c’est d’abord la fête, le plaisir de voir tout le monde d’un coup, dans une incomparable atmosphère de kermesse dépareillée et joyeuse. c’est un salon du livre cent mille fois mieux qu’un salon du livre. alors on espère tous vous y voir.

rien de nouveau (et pourtant)

Friday, November 18th, 2011

fausse alerte. j’avais bien promis, dans mon post précédent, un nouveau petit broché pour expozine, mais finalement j’ai préféré passer mon tour, pour diverses raisons (dont le fait que, tiens donc, je ne suis pas multimilliardaire). ledit petit livre reste prêt à être imprimé en temps et lieu. on s’en reparlera.

en attendant, expozine approche, c’est un fait, plus précisément les 26 et 27 novembre prochains, et bien sûr qu’on y sera, et avec pas mal de jolis trucs tous frais à vous présenter. d’abord, évidemment, le journal 48, produit de l’événement éponyme ayant eu lieu au début du mois, un très beau spécimen en son genre, bien bigarré, que vous pourrez vous procurer pour la modique somme de gratuit.

outre ça, il est un petit éditeur du nom de colosse qui vous présentera bien des nouveautés, des choses assez surprenantes en l’occurrence, dont certaines furent lancés lors des susdites 48 heures. si j’en parle avec insistance, c’est que j’ai participé d’une manière ou d’une autre (et toujours dans l’agréable compagnie de vincent giard, qui d’autre) à la production de tous ces livres, mais tout particulièrement deux d’entre eux: alphagraph #1 de marie saur et nylso; et un moment privé d’alice lorenzi. dire que je suis comblé de travailler avec des auteurs aussi hallucinants de talent, et pour des livres aussi solides, relève de l’euphémisme.

mais ça, ce ne sont que deux titres parmi la généreuse fournée que nous vous proposerons en cette fin de mois (i.e. gardez vos sous, vous en aurez besoin). je vous invite a consulter le site de colosse pour les découvrir tous. mais sachez qu’il y a du sophie bédard, de l’obom, du françois samson-dunlop, de l’alexandre fontaine-rousseau et du sophie yanow là-dedans. et une réédition du spécial giallo de jimmy. et une réimpression des pièces détachées #1. bon, j’arrête, on va croire que j’exagère. à bientôt à expozine?

(amis français, belges, suisses, on ne vous oublie pas: colosse sera à angoulême en janvier avec tous ses beaux livres, enfin, ceux qu’il parviendra à hisser dans ses valises par-delà les océans. patience!)