Archive for the 'nouvelles lectures' Category

f’murrr littéraire (1)

Friday, September 24th, 2010

comme promis, voici la première partie (de trois) de mon long essai sur f’murrr. c’est sur du9, évidemment. c’est un texte un peu nonchalant qui commence par une évocation de mes premières lectures du génie des alpages, et puis qui enchaîne en musique, en rythme et en métrique. pour finir avec quelques mots à propos de territoire mental.

la semaine prochaine, on entrera vraiment dans le «littéraire» promis dans le titre. d’ici là, j’espère que cette première partie vous intéressera, surtout que f’murrr (à ma connaissance) n’a pas inspiré beaucoup de textes critiques, lacune que j’ai voulu combler ici.

crise de l’autobiographie (suite)

Thursday, September 16th, 2010

un petit addenda à propos de mon article «crise de l’autobiographie» publié vendredi passé sur du9, pour signaler qu’il a provoqué ma foi pas mal d’interventions très intéressantes, parfois surprenantes, venant à la fois d’auteurs et de critiques. si le sujet vous intéresse, je vous invite à parcourir les commentaires à la suite de l’article. pour ma part, il faudrait bien que j’ajoute quelques mots à leur suite pour clarifier certaines choses (pas que j’aie l’impression d’être mal compris, au contraire, mais peut-être convient-il d’ajouter un peu de contexte à cet article, d’expliquer d’où il est parti), mais je manque un peu de temps cette semaine (la job et tout ça). je m’y mettrai d’ici la fin de semaine sans doute. de toute façon, rendez-vous demain la semaine prochaine pour la première partie de mon essai sur f’murrr.

crise de l’autobiographie

Friday, September 10th, 2010

chose promise, chose due: aujourd’hui paraît sur du9 mon essai à propos de la «crise de l’autobiographie» telle que j’en perçois l’existence. ça parle de «mise en danger», de pudeur et (un peu) de blogues. le texte en tant que tel est sans doute moins polémique que son titre le laisse entendre, même si (d’après les deux commentaires reçus jusqu’à maintenant) on dirait bien qu’il y a matière à discussion. je vous y invite donc, en attendant mon (très très long) texte sur f’murrr qui paraîtra sans doute au courant des prochaines semaines, enfin, dès que je termine d’en traiter l’iconographie.

rentrée critique

Sunday, September 5th, 2010

avec septembre, ce sont les sites consacrés à la critique qui se réveillent doucement de leur torpeur estivale. je vous invite donc à aller visiter du9, qui reprend du service cette semaine avec quatre nouveaux articles, ainsi que neuf et demi, le blogue de thierry groensteen toujours en forme.

pour ma part, j’ai rédigé trois articles (dont un en trois parties) qui devraient paraître dans du9 au courant des prochaines semaines. je compte aussi publier, dans un futur proche, quelques articles en langue anglaise (probablement des traductions de choses déjà écrites en français). en attendant, je réalise que je n’ai jamais mentionné ici que la mouture électronique de neuvième art avait fait paraître, il y a quelques mois déjà, un texte de moi, david boring, vu de l’intérieur, à propos de l’Å“uvre bien connue de daniel clowes. c’est maintenant chose faite.

quant à moi, je poursuis ma réflexion quant à l’utilité de ce blogue, et j’envisage de reprendre plus activement l’intitulé «nouvelles lectures» pour y faire paraître notes de lecture, ébauches de théorie et autres réflexions fragmentaires qui ne trouveraient leur place dans un article normalement constitué. je ne promets rien mais ça travaille.

jérôme et la route

Thursday, February 18th, 2010

ah! enfin. les quelques derniers articles que j’ai écrit pour du9 me donnaient l’air, comment dire, un peu aigri? alors que. bon, suffisait de trouver le livre vraiment enthousiasmant, c’est chose faite: voici donc une chronique de jérôme et la route de nylso et marie saur, que vous pouvez lire dans son intégralité quelque part dans ces environs-là. comme j’avais envie de me donner du trouble, cette chronique consiste en un seul long paragraphe. je ne dis pas que c’est efficace.

(à lire aussi aujourd’hui — pour des raisons que les amateurs de nylso comprendront aisément — la chronique de julie delporte à propos du premier tome du journal de jo manix, paru chez le même éditeur, l’indispensable flblb, prononcer «flebeleb».)

œdipe à corinthe

Tuesday, February 16th, 2010

il y a des critiques qui s’écrivent sous le coup de l’enthousiasme, celle-ci fut rédigée sous le coup de la déception. ici il s’agit d’Å“dipe à corinthe, dernier tome de la série socrate le demi-chien de sfar et blain, à la couverture pourtant prometteuse (ce petit bébé sur la couverture, c’est quand même aguichant, non?).

ça se passe comme d’habitude chez du9 et plutôt que de vous donner un extrait, je vous envoie directement lire tout ça par ici.

les mauvaises lectures

Sunday, February 7th, 2010

je ne sais pas s’il est sorti, mais en tout cas il était à angoulême: c’est le dernier (eh non, y en aura pas d’autres) numéro de comix club, la revue toujours pertinente animée par big ben et jean-paul jennequin des éditions groinge.

au sommaire de ce numéro, comme on le voit en couverture, un entretien croisé avec trois jeunes pointures de la bande dessinée indépendante états-unienne: alec longstreth, dash shaw et kazimir strzepek. mais aussi une longue et passionnante analyse de la maison close de ruppert et mulot, que l’on doit à nulle autre que julie delporte.

et bien entendu, j’y suis aussi avec deux textes: les mauvaises lectures, qui parle des petits hommes et du scrameustache (puisque je vous le dis!), et un court texte plus général, à quoi sert la critique? qui commence par les mots: «la critique ne sert à rien.» c’est un peu mon petit manifeste personnel — l’autre texte aussi, d’ailleurs, d’une manière un peu tordue. enfin, disons que ce sont deux textes dont je suis assez content, et qui sont sans doute moins polémiques qu’ils en ont l’air, comme ça.

tout ça pour dire que je ne sais pas quand la revue sera disponible en librairie. mais ça ne devrait trop tarder.